Accoucher sous hypnose

nombre de vues26628

Accoucher sous hypnose

Sylvie Louis

Enfants Québec, mai 2007

Il y a toujours eu, au Québec, des accouchements sous hypnose, notamment dans les années 1950. Cependant, c’est la première fois qu’il existe un programme officiel à cet effet. « Ma clientèle étant uniquement constituée de femmes enceintes, j’étais limitée pour ce qui est de la prescription de médicaments, explique la Dre Nathalie Fiset, médecin de famille à l’Hôpital Anna-Laberge. Il fallait être créative et chercher des solutions ailleurs. J’ai choisi l’hypnose parce que cette technique, qui existe depuis que le monde est monde, a fait ses preuves. Des études sérieuses le prouvent. »

C’est ainsi que la Dre Fiset a suivi quatre formations d’hypnose pour la naissance aux États-Unis et a lancé, à la fin de 2005, le programme Hypno-vie. Depuis lors, elle a formé 50 instructeurs, dont 30 au Québec. La majorité sont des accompagnantes à la naissance. À ce jour, plus de 200 de ses patientes ont accouché sous hypnose, la plupart sans anesthésie épidurale, ni autre médication. Son taux de césariennes est de 4 %, alors qu’au Québec il varie de 17 à 20 % selon les hôpitaux. Selon elle, l’hypnose permet une détente profonde, qui favorise la bonne évolution du travail, lequel s’en trouve raccourci.

Bien que les spectacles de cirque et de scène aient donné de l’hypnose une image un peu galvaudée, la femme qui accouche sous hypnose ne se transforme pas en zombie. Elle est consciente, elle reste maître de ses pensées et elle sort de cet état second quand elle le désire. Elle se souvient par ailleurs de tout ce qui s’est déroulé pendant qu’elle était sous hypnose. « J’étais tellement détendue que j’avais encore une plus grande conscience de ce qui se passait, se rappelle Anne-Sophie Gagnon. J’avais l’impression d’accompa-gner mon bébé, à son rythme. La naissance de Juliette s’est révélée une expérience merveilleuse, tout comme celle, deux ans plus tard, de Margaux, la petite dernière. »

Au fil des séances du programme d’auto-hypnose, la femme apprend à se laisser aller, à anesthésier certaines parties de son corps grâce à la visualisation, à réagir aux suggestions positives et à se créer une bulle protectrice englobant qui elle veut. Si une personne extérieure fait irruption dans la chambre de naissance et crée un stress chez la future maman, ça « rebondit » sur sa bulle sans la perturber.

Déjà durant sa grossesse, la femme profite de l’état de bien-être induit par l’hypnose. Elle ressent une paix intérieure et dort beaucoup mieux. Il n’existe par ailleurs aucune contre-indication pour l’accouchement sous hypnose. En commençant les cours entre 30 et 34 semaines de grossesse, la femme reste active. Les cours lui apprennent à être autonome, le jour J. Certaines arrivent à l’hôpital avec leur CD du programme tandis que d’autres ont intégré l’auto-hypnose à un point tel qu’elles n’ont pas besoin d’être guidées. D’autres, enfin, comptent sur leur accompagnante, leur sage-femme ou leur médecin (s’il est hypnothérapeute) pour les soutenir dans leur démarche. Anne-Sophie Gagnon recommande cette technique de naissance en douceur à ses amies. « Je connais des femmes qui pensent qu’elles ne seront jamais capables d’accéder à une détente profonde, dit cette maman. Il est vrai que ça ne vient pas en une séance. Je me suis moi-même exercée chaque jour pendant des semaines avant d’accoucher. Quant à mon scientifique de mari, qui se montrait tellement réticent au départ, il a rapidement été conquis. Il a même convaincu une de ses collègues d’accoucher de cette façon! »

Pour en savoir plus

http://www.sqh.info/ La Société québécoise d’hypnose est une société professionnelle à but non lucratif qui regroupe des dentistes, des médecins et des psychologues formés en hypnose.

http://www.hypno-vie.com/

[ Retour ]

Ce contenu a été publié dans Hypnose indirecte. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Accoucher sous hypnose

  1. I’m still learning from you, while I’m trying to
    achieve my goals. I certainly enjoy reading everything

    that is written on your site.Keep the aarticles coming.
    I loved it!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *