L’Hypnose Indirecte

nombre de vues7431

On l’aura,sans doute,compris!
Lorsque l’on s’intéresse à l’hypnose et qu’on la pratique journellement,on finit par se rendre compte que tout rapport entre deux humains possède une composante hypnotique indéniable..
On pourrait rephraser en prétendant que tout rapport humain est suggestif,profondément..
De là à envisager une thérapie axée sur la suggestion positive..et l’on se trouve orienté vers l’hypnose..
L’hypnose « classique » ou « ericksonienne » passe par l’obtention manifeste d’un état de conscience modifié..une « transe »..
Personne ne sait vraiment ce que cet état est,si tant est que notre veille quotidienne soit « hors transe »,ce qui reste à démontrer…
Néanmoins,le praticien exercé aura vite fait de découvrir que son patient arrive déjà,avant même que de commencer sa séance en un état de conscience modifié..Il est donc relativement aisé de commuer cet état en une attention/concentration ne passant pas par une induction en tant que telle..
L’induction est présente dans le cadre proprement dit..Ce qui est le cas pour l’ensemble des thérapies aussi bien physiologiques que psychiques ( le fameux effet placebo..)
L’hypnose indirecte c’est cela..Sans jamais,faire mention d’un état manifestement hypnotique,le thérapeute va manier astucieusement métaphores,paraboles et suggestions directes (ce que ne dédaignait pas Erickson)
En calibrant l’état du patient,le thérapeute peut influencer très profondément l’inconscient d’autant plus que la notion de résistance devient différente,le Moi conscient ne se préoccupant pas de son propre état!

Daniel GOLDSCHMIDT
(rédigé le 18 10 2010)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *